Official Logo ×

VEUILLEZ NOUS EXCUSER ...

Certains contenus ont seulement été créés en anglais.
Nous nous efforçons de vous donner accès au meilleur de la Volvo Ocean Race 2014-15 dans votre langue.

Merci.

La Volvo Ocean Race en 40 histoires, chapitre 22

Previous
La Volvo Ocean Race en 40 histoires, chapitre 21
Next
La Volvo Ocean Race en 40 histoires, chapitre 23
La Volvo Ocean Race en 40 histoires, chapitre 22
 
On connaît Eric Tabarly pour ses réussites nautiques, son tempérament entier et son impact sur la voile tricolore. Mais le plus célèbre des navigateurs français a aussi participé à cinq reprises à la Whitbread ... Hommage.

1993-94 : Southampton – Punta del Este – Fremantle – Auckland – Punta del Este – Fort Lauderdale – Southampton

Chapitre 22 : Inspiration française 

Si Eric Tabarly n’a jamais gagné la Whitbread, il a certainement laissé son empreinte dans la course, se battant pour la victoire jusqu’à 60 ans passés. 

Talentueux et taciturne, Tabarly participe dès la première édition en 1973-74 avec Pen Duick VI. La quille du bateau est controversée car elle contient de l’uranium appauvri. Mais c’est surtout le mât principal du ketch qui pose problème avec un premier démâtage sur l’étape vers Rio de Janeiro en octobre et un second sur l’étape vers Sydney en décembre. 

Quatre ans plus tard, il revient après une deuxième victoire sur la Transat en solitaire. Tabarly est célèbre, oui, mais le Offshore Racing Council ne veut plus de la quille en uranium de Pen Duick VI, désormais matériel interdit. Tabarly n’est donc pas officiellement inscrit mais dispute tout de même plusieurs étapes. 

En 1981-82, le Français mène une campagne plus paisible avec Euromarché et bat quatre ans plus tard pavillon belge sur Côte d’Or, un voilier de 83 pieds. 

Tarbaly revient à 62 ans, en 1993-94, pour remplacer le skipper Daniel Malle sur La Poste après la deuxième étape. Sous ses ordres, l’équipage se ressoude et termine troisième de la classe maxi, prenant le septième meilleur temps de tous les bateaux, y compris les Withbread 60. 

Malheureusement, le navigateur disparaît en mer à 66 ans. Parti en équipage à bord de Pen Duick célébrer un rassemblement de voiliers construits sur plans Fife en Ecosse, il sort changer une voile en pleine nuit lorsqu’il passe par dessus bord, certainement frappé par la bôme. Son corps est retrouvé quelques jours plus tard. 


Histoire précédente : Maturité

Histoire suivante : Le style Cayard